Nos recettes préférées de confitures de saison

Tags : ,,,

Crédit : Thinkstock
Crédit : Thinkstock

On a l’habitude de faire ses confitures en été, quand les pêches et les abricots nous font de l’oeil.  Mais il ne faut pas négliger les fruits d’automne, goûteux et sucrés qui donnent de délicieuses confitures ! 

Bouton diaporama

Au petit-déjeuner, pour accompagner au goûter, les crêpes, gaufres, scones et  autres cakes sucrés, pour sucrer yaourts, fromages blancs et faisselles ou pour  confectionner des tartes, soufflés, beignets et gâteaux roulés aux fruits, pour  garnir vos macarons… les confitures sont un must.

Quelques petits conseils pour réussir vos confitures maison : 

Achetez des fruits de saison. Ils sont meilleurs, moins chers et souvent plus naturels ; pensez à vous fournir auprès des coopératives agricoles et des producteurs. Choisissez toujours des fruits mûrs mais pas trop (moins riches en pectine, ils « prennent » éplucher, optez pour des produits bio, non traités. Vous pouvez aussi utiliser  sans problème des fruits congelés. Bon à savoir :  2 kilos de fruits donnent environ … 3 kilos de confiture, alors n’achetez pas de fruits en trop grandes quantités.

Une stérilisation rapide. Pour obtenir des bocaux et des pots ultra sains, faites-les bouillir 7 à 8 minutes avec leur couvercle dans un grand faitout à moitié rempli d’eau (pour éviter les risques de débordement), sortez-les à l’aide d’une fourchette propre et retournez-les sur un torchon propre pour les laisser sécher.

Combien de sucre ? C’est la grande question, car outre le goût, le sucre permet la bonne conservation de la confiture. La proportion habituellement utilisée est de 700 à 800 g par kilo de fruits, en fonction de leur acidité. Mais si vous aimez les confitures peu sucrées, vous pouvez réduire cette proportion à 400 g par kilo, à condition de les conserver au frais et de les consommer rapidement.

Avec ou sans gélifiant ? La pectine, substance végétale au fort pouvoir gélifiant est plus ou moins naturellement présente dans les fruits. Ceux qui en sont le plus riches: pommes, coings, groseilles, abricots. Les moins riches : pêches, cassis, cerises, fraises, mûres, framboises, poires et rhubarbe. Pour activer la prise de la confiture, vous pouvez leur ajouter des pépins de pomme, des zestes d’orange ou de citron enfermés dans une mousseline, ou bien de la pectine de pomme (en vente dans le commerce). Autre possibilité : utilisez l’agar-agar.

Pensez aux étiquettes ! N’oubliez pas de noter la composition, et la date de toutes vos préparations, car au bout de quelques mois toutes les confitures ont un air de famille. Pour une conservation optimale, stockez vos pots à l’abri de la lumière dans un endroit sec et frais. Une fois ouverts, gardez-les au réfrigérateur.

A lire aussi :

Confitures : les 3 gestes clés

Confitures : du bon usage de la paraffine

Fruits au sirop et confitures : le meilleur de la saison

 

Ailleurs sur le web
Nos suggestions de vidéos Ma TV Pratique
Articles liés


Recettes créatives: A lire aussi