Déco d’intérieur : l’inspiration brocante

Tags : ,,

Enrique Menossi
Enrique Menossi

En Uruguay, un féru de brocante a imaginé cette belle maison d’hôtes à l’atmosphère inimitable. Découvrez le reste de la maison dans notre diaporama !

Bouton diaporama

farnientePause fraîcheur
Devant la maison en briques, qui ressemble à un de ces entrepôts des chemins de fer uruguayens construits par les Anglais à la fin du XIXe siècle, la cour principale offre divers espaces où il fait bon se détendre. le propriétaire Aaron y a même fait transplanter un majestueux olivier centenaire qui abrite sous son ombre un salon de jardin ancien en fer forgé.

grand-pestacleGrand spectacle
Certaines pièces de l’étage, comme celle-ci inspirée d’un bureau d’architecte, sont éclairées par des fenêtres en plein cintre en bois et métal, récupérées lors de la démolition du siège d’une compagnie anglaise. Ces éléments ont d’ailleurs servi de point de départ à la construction de la maison.

ecoleSouvenir d’école
Chacune des six chambres d’hôtes est décoré selon un thème qui lui est propre : atelier de dessin, bureau d’architecte… Dans celle baptisée « salle de classe », tableau noir, règles et équerres proviennent du collège de la ville. Eclairée par une lampe en métal des années 1950, une petite table d’écolier sert de bureau. Son piétement peint en bleu ciel fait un clin d’œil au petit globe terrestre vintage.

atelierAtelier intime
Eléments d’architecture de récupération et mobilier chiné donnent à cette chambre située au rez-de-chaussée un fort caractère : menuiseries en fer provenant d’un bâtiment industriel du XIXe siècle, poutres issues de demeures coloniales, fauteuil en cuir noir trouvé dans un hôtel de Montevideo… Détournée en fenêtre intérieure, une baie vitrée d’atelier permet à la chambre de bénéficier de la lumière naturelle provenant de la salle de bains adjacente.

grandmCuisine de grand-mère
La cuisine de la posada réunit tous les ingrédients du style rétro. Un ancien établi de ferronnier y côtoie une cuisinière à gaz en fonte émaillée des années 50. A droite, une porte frigorifique de boucherie en bois ciré ouvre sur le cellier. Le sol délicieusement rétro, s’habille d’un damier de carreaux de ciment qui s’étire jusque dans la salle à manger, jouant avec la perspective.

suspensionSuspensions
Les grosses suspensions en métal qui éclairent le plan de travail sont en fait des réflecteurs récupérés sur d’anciens projecteurs. Dans le même esprit, vous pouvez détourner des moules à gâteaux en aluminium, percés au centre pour faire passer un fil électrique et une douille.

Auteur : M. Oliveira

A lire aussi :

 

Déco d’intérieur : entre vintage et design

Apprendre à associer les couleurs sans faute de goût

Meubles, déco : nos idées de relooking express

Ailleurs sur le web
Nos suggestions de vidéos Ma TV Pratique
Articles liés


Aménagement: A lire aussi